En 1815 , le CONGRES DE VIENNE instituait l'union des provinces belges et hollandaises qui formaient désormais un nouveau royaume de Belgique et des Pays-Bas confié à un roi de nationalité hollandaise, GUILLAUME Ier d'ORANGE (de religion protestante). En Belgique (très catholique) on ne voulut ni d'un roi hollandais, ni du néerlandais comme langue officielle, ni être le vassal d'un roi hollandais autoritaire et belliqueux (n'oublions pas qu'il attaqua le jeune royaume de Belgique qui ne dut son salut qu'à l'intervention d'une armée française) et dont l'esprit était hanté par le vieux problème de l'Escaut (rouvert et libre sous l'occupation française).

Le 25 Août 1830: débute la révolution belge contre le régime hollandais.

Durant les Journées de septembre, (le 27/09/1830) les troupes hollandaises sont chassées de Bruxelles. Un gouvernement provisoire est formé et la Belgique se dote d'un roi, LEOPOLD 1er. Les deus familles royales voisines sont en froid et ce pour plusieurs années.

Leopold II

Marie-Henriette

Guillaume III

Le roi LEOPOLD II de Belgique

La reine MARIE-HENRIETTE
décédée à Spa le 20-09-1902

Le roi GUILLAUME III des Pays-Bas

En 1883, L'HOTEL BRITANNIQUE eut le grand honneur et le privilège de placer ses luxueux locaux à la disposition des couples royaux des familles royales belge et hollandaise pour une rencontre amicale qui fut l'amorce de la réconciliation entre les deux pays. Sur la façade principale de l'internat, à front de la rue de la Sauvenière, une plaque commémorative rappelle cet événement.

Plaque commemorative

La plaque commémorative sur la façade du BRITANNIQUE

Couples royaux

La rencontre des deux couples royaux au BRITANNIQUE

Contact

Le britannique

Internat autonome pour garçons

Rue de la Sauvenière, 8
4900 Spa (Belgique)

Tel. +32 (0)87 79 21 00
Fax. +32 (0)87 79 21 08
* = Ces champs sont obligatoires